POUR CE TEMPS DE CONFINEMENT

17/03/2020 19:54

Tours le 28 mars 2020

Chers amis,

Deuxième semaine de confinement ! Et, cela tombe bien, l’évangile de ce dimanche nous raconte l’histoire d’un homme confiné… dans un tombeau ! Nous n’en sommes pas là, mais nous commençons certainement, nous aussi, à aspirer à une libération… Vous trouverez sur ce site mon homélie qui commente ce beau texte.

Chacun maintenant a dû prendre son rythme. J’ai de beaux témoignages de personnes qui retrouvent le goût de la prière, de l’intériorité. D’autres s’étonnent de ce qui peut se vivre de positif en famille de ce point de vue… Finalement ce carême est actif ! Ou, plus exactement, Dieu ne nous a pas oubliés pour ce carême.

Ce dimanche, une fois de plus, nous vivrons la communion ecclésiale chacun de notre côté. Prenons conscience de la force d’un lien qui dépasse nos rencontres concrètes et qui nous unit dans le Christ ! La bénédiction Urbi et Orbi du Pape hier soir à St-Pierre de Rome nous a fait vivre ce mystère...

N’oublions pas de prier pour notre monde, pour les malades et les soignants, pour les familles éprouvées, pour les responsables de la cité, pour ceux qui assurent les services publics…

De nouveau, nous sommes invités à vivre la messe du dimanche par les moyens média. La messe présidée par notre archevêque sera diffusée à 10h00 sur RCF St-Martin, comme désormais tous les dimanches de confinement.

Ce dimanche encore la cathédrale reste ouverte de 9h00 à 19h00, mais il faut habiter à moins d’un kilomètre et ne pas dépasser l’heure autorisée… Que ceux qui peuvent venir y passer un instant de prière portent tous ceux qui ne peuvent le faire…

Enfin, je sais le souci de tous de garder du lien avec les personnes seules et isolées… Restons fidèles à cet engagement !

En vous redisant de nouveau ma fraternelle amitié et en vous souhaitant un patient courage. Que Dieu vous bénisse.

P. François du Sartel




Tours le 20 mars 2020
Chers amis,


Dans le cadre de notre confinement, je reviens vers vous en cette fin de semaine.

J’apprends que quelques-uns de nos amis sont désormais touchés par le virus… Prions pour eux et pour tous ceux qui les soignent !

Ce quatrième dimanche de carême, nous serons en communion par la prière et la célébration que chacun pourra inventer : dans ma dernière lettre (toujours présente ci-dessous), je vous donnais quelques pistes que vous pourrez reprendre ; j’y participerai pour ma part en mettant mon homélie en ligne. La cathédrale reste ouverte de 9h00 à 19h00 et j’y serai présent toute la journée de dimanche.

Évidemment, nombreux seront ceux qui ne recevront pas l’Eucharistie… Ils sont invités à vivre la « communion spirituelle »… « La meilleure définition qui ait été faite de la communion spirituelle reste sans doute celle du saint Concile de Trente : « Elle consiste dans un ardent désir de se nourrir du Pain céleste, avec une foi vive qui agit par la charité et qui nous rend participants des fruits et des grâces du Sacrement » (Session XIII, ch. 8). Pour ce qui est des fruits (ou effets) de cette communion de désir, les théologiens affirment que ce sont les mêmes que ceux de la Communion Sacramentelle. Résumons-les en quatre mots avec Saint Thomas : « Comme l'autre communion... elle soutient, fortifie, répare et réjouit ». Sans oublier l'effet principal qui est de nous unir au Christ d'une manière si intime que nous puissions dire avec saint Paul : « Ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20) » (CEF). Vivre la communion de cette manière nous rend concrètement solidaires des personnes qui y sont habituellement contraintes du fait de leur âge, de leur santé, de l’éloignement (fréquent dans le rural), de leur état de vie, et qui en souffrent souvent…

D’autre part, Mgr Jordy nous donne rendez-vous chaque soir désormais, du lundi au vendredi à 18h55, sur RCF Touraine Saint-Martin, et, à compter du 22 mars, une messe y sera retransmise chaque dimanche à 11h.

Enfin, je vous invite à participer au geste national initié par les évêques de France le mercredi 25 mars, en la fête de l’Annonciation, où nous sommes conviés à prier Marie et à mettre une bougie allumée sur le rebord de notre fenêtre.

Et n’oublions pas de garder (ou de créer !) du lien (à distance !) avec les personnes seules et isolées.

Je vous redis toute ma fraternelle amitié et souhaite bon courage à chacun.

P. François du Sartel





Mardi 17 mars 2020
Mes chers amis.
Nous voici donc confinés ! Les temps qui viennent ne seront sûrement pas faciles pour beaucoup d’entre nous, en particulier pour ceux qui vivent seuls cette situation. Raison de plus pour ne pas vivre un vide spirituel et inventer une manière d’être en lien autrement.
Comme vous vous en doutez, TOUTE MESSE, CÉLÉBRATION (DU PARDON ET AUTRE…), SACREMENT, CONFÉRENCE ET RASSEMBLEMENT EST ANNULÉ OU REPOUSSÉ PENDANT TOUTE CETTE PÉRIODE. SEULES LES SÉPULTURES SONT ADMISES DANS LA PLUS STRICTE INTIMITÉ.
Sur ce site et celui du diocèse, vous pourrez lire le message de Mgr Jordy, notre archevêque, qui nous annonce un certain nombre de mesures et de propositions… je me suis permis de surligner l’une d’entre elle qui me paraît particulièrement adaptée et judicieuse (à chacun de voir qui il peut accompagner ainsi).
LOCALEMENT, JE VOUS PRÉCISE QUE NOTRE CATHÉDRALE RESTE OUVERTE TOUS LES JOURS DE 8H 30 À 19H 00. Si vous y venez prier, pensez à bien respecter le consignes de sécurité (distances, salutations…). Ainsi que nous l’avons fait dimanche dernier après concertation avec l’équipe d’animation pastorale, LE DIMANCHE, DE 9H 00 À 19H 00, IL SERA POSSIBLE D’Y RECEVOIR LA COMMUNION. Mais je rappelle tout de même, surtout aux personnes âgées et aux personnes fragiles, que notre archevêque nous a dispensés de l’obligation dominicale et nous invite à découvrir et vivre la communion spirituelle. Pour ma part, je m’engage à rédiger une homélie que je mettrai en ligne sur le site de la paroisse Saint-Maurice pour commenter la Parole de Dieu donnée ce jour-là. Et pour vivre une petite liturgie domestique vous pouvez, par exemple, aller sur le site suivant :
fr.aleteia.org/2020/03/14/faute-de-messe-sanctifier-le-dimanche-malgre-tout/.
Il y a aussi ce que nous offrent la télévision et la radio.
Je reste à votre disposition pour toute demande que vous pourriez avoir. Vous pouvez me joindre par mail, c’est pour moi le plus pratique. Merci de communiquer ce message à tous ceux dont je n’ai pas l’adresse, et que vous connaissez.
Je redis à tous ma fraternelle amitié et vous assure de ma prière.
P. François du Sartel